Interview de Lionel Levha : « La Maison de la France, une structure au service des sociétés et des personnes »

Interview de Lionel Levha : « La Maison de la France, une structure au service des sociétés et des personnes »

La Maison de la France a été créée en ce début d’année à Doha. Son Président, Lionel Levha, nous parle des missions et de l’organisation de cette nouvelle institution.

 Qatar Actu : Quel est votre parcours ?

Lionel Levha : Ingénieur de formation, j’ai accompli l’ensemble de ma carrière chez Total, dont 29 années en expatriation. J’ai exercé des fonctions de management dans plusieurs filiales de Total dont plus de 16 ans au poste de directeur général de filiale.

J’ai passé huit ans dans le Golfe à plusieurs moments de ma carrière dont 5 années au Koweït où je vivais avant de venir au Qatar. Je suis arrivé à Doha en septembre 2016.

Je suis également Conseiller du Commerce Extérieur de la France depuis une dizaine d’années et j’ai l’honneur d’être le Président du Comité Qatar, ici à Doha.

 

QA : Comment l’idée de créer une Maison de la France est-elle née et pourquoi ?

LL : L’idée de créer la Maison de la France est née il y a environ un an et répondait au besoin de fournir un outil structuré au service des sociétés et des personnes souhaitant s’implanter ou développer leurs échanges avec le Qatar. De plus, c’était une opportunité unique de regrouper en son sein tous les acteurs des communautés française et francophone déjà présentes au Qatar.

L’implication de l’Ambassade de France dès le début du projet a été un atout fondamental pour sa réussite et pour la constitution de cette « équipe de France » regroupée sous un même toit au Qatar. Étant moi-même Conseiller du Commerce Extérieur de la France, j’ai très rapidement réalisé l’avantage commercial que donnerait aux entreprises la création d’une telle entité au service de l’export français au Qatar.

Cette entité a vocation à se transformer à terme en une Chambre de Commerce et d’Industrie qui sera rattachée au réseau des CCI France International.

La Maison de la France, qui a officiellement été créée en février 2017 et enregistrée en qualité de Business Council au Qatar Financial Center, a donc permis d’une part de concrétiser ce projet de chambre de commerce et d’autre part de donner une plus grande légitimité aux associations déjà existantes, et donc leur permettre de se développer.

 

QA : Comment êtes-vous organisés et quelles sont les entités abritées par la Maison de la France ?

LL : Elle regroupe en premier lieu les Conseillers du Commerce Extérieur à Doha, mais aussi Doha Accueil, l’Union des Français de l’étranger, le DFPN, French Team 4 sport, le FSE du lycée Bonaparte, les Alumni regroupant les Qataris qui ont étudié en France ou en langue française et, il y a peu, l’Association des Français du Monde nous a rejoint.

 

QA : Comment s’organise la Maison de la France ?

 LL : La Maison de la France comprend d’une part un conseil d’administration qui rend compte au QFC et d’autre part un comité exécutif. Ce dernier est chargé de la gestion effective de cette institution et regroupe les représentants des associations, ainsi que des collaborateurs de l’Ambassade.

Les associations restent très libres de leur activité, avec toutefois un contrôle accru de leurs flux financiers.

 

QA : Quelles sont les missions de la Maison de la France ?

LL : La Maison de la France a pour mission de promouvoir le développement commercial des sociétés françaises au Qatar et de faciliter l’installation des expatriés français. Elle est aussi, et peut-être même avant tout, au service des communautés française et francophone établies au Qatar ou souhaitant s’implanter.

 

QA : Quelles sont ses ambitions ?

 LL : La Maison de la France devrait rejoindre le réseau des Chambres de Commerce et d’Industrie France International d’ici un an.

Nous souhaitons que la Maison de la France devienne un Guichet Unique efficace, un portail d’entrée au Qatar, pour les entreprises et les personnes physiques françaises mais aussi francophones qui souhaitent s’établir au Qatar. Elles pourront ainsi s’informer et trouver des réponses à leurs questions. Nous sommes en cours de création d’un site web qui constituera ce point d’entrée.

Nous organiserons également des évènements pour animer cette communauté, comme le Souhour qui se déroulera le 10 juin prochain.

Mais je nourris aussi un rêve, décliner l’expérience de cette Maison de la France dans d’autres pays du monde, toujours pour améliorer le service aux communautés françaises, qu’elles soient d’affaires ou pas !

Propos recueillis par Patricia Gendrey



Categories: Autre

Tags: , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *