9 heures, 9 concerts à QNCC

9 heures, 9 concerts à QNCC

Deux semaines après le festival européen de jazz, la musique est de nouveau à l’honneur, le 13 novembre, au Qatar National Convention Centre.

Le Qatar Philharmonic Orchestra a concocté un programme qui devrait plaire à tous les publics. Dès le début de l’après-midi, les concerts débuteront. Sur les neuf spectacles programmés, quatre seront gratuits et se dérouleront sous la majestueuse araignée de la plasticienne Louise Bourgeois. Nul besoin de réserver, l’entrée est libre.

La programmation de ces mini-concerts gratuits qui dureront une demi-heure est très variée :

L’après-midi, à 14h30,  débutera avec une petite musique de nuit « Eine Kleine Nachtmusic », une sérénade de Mozart pour quintette à cordes interprétée par le Doha String Quartet. Les auditeurs retrouveront cet ensemble à 17h30. D’autres concerts se succéderont tour à tour, tous gratuits : un quintette de cuivres (15h30), la sérénade pour octuor à vent de Mozart n°12 (16h30), et enfin des musiques de film d’Aladdin à Goldfinger (19h).

Les concerts payants débuteront avec « Pierre et le Loup » de Sergeï Prokofiev, à 15h. Cette pièce musicale est un petit délice à voir en famille. Chacun de ces personnages a la particularité d’être un instrument de musique et un thème musical. C’est  une manière très ludique pour les enfants d’apprendre à identifier les instruments de l’orchestre.

Place au tango à 16h, avec l’ensemble Tango Nuevo Project. Les quatre artistes – Soledad au violon, Christoph Schmitz au violoncelle, Joris Laenen au piano et la chanteuse Mia Buchignani – s’accorderont à faire vivre l’âme argentine. Les amoureux de tango retrouveront les classiques du genre, comme Libertango ou Yo soy Maria d’Ástor Piazzolla.

Les amateurs de musique traditionnelle anglaise et de fanfare se rendront au concert de 16h, sur le thème : « cuivres et percusssions : du baroque au rock » (17h).

La journée s’achèvera par deux grands concerts dirigés par le chef d’orchestre allemand David Nieman. Pour le premier concert (18h), la musique baroque prendra toutes ses couleurs sublimée par la voix de la soprano Felicitas Fuchs : Du Te Deum de Marc-Antoine Charpentier, en passant par Haendel et Vivaldi, les auditeurs se retrouveront l’espace d’une heure plongée dans l’Europe du XVIIIe siècle.

À 20 heures, la soirée prendra fin avec un florilège de musique classique et plus contemporaine. La danse du feu de Manuel de Falla se mêlera à la Carmen de Bizet, au thème de James Bond composé par John Barry ou encore à la musique orientale de Wael Binali.

Pour les informations pratiques, rendez-vous dans notre rubrique Agenda.



Categories: Musique

Tags: , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *