Alive inside : l’émotion de la musique en mémoire

Alive inside : l’émotion de la musique en mémoire

Le film documentaire « Alive inside », projeté dans le cadre de la semaine de l’Amérique ce jeudi, fait apparaître le lien entre musique et mémoire.

Dans ce long métrage, Michael Rossato-Bennett suit les pas du fondateur de l’association « Music and Memory », le travailleur social Dan Cohen. Ce dernier lutte depuis plusieurs années pour convaincre les maisons de retraite du bénéfice de la musique afin d’apaiser les personnes âgées souffrant de démences ou de pathologies du type Alzheimer.

Devant la caméra, Dan Cohen se livre à une expérience : les patients habituellement amorphes, angoissés et agités, changent d’attitude lorsqu’ils écoutent la musique de leur jeunesse. Ainsi devant le regard médusé du personnel soignant et des familles, les personnes âgées sortent de leur mutisme : elles sourient, parlent, chantonnent et se mettent à danser.

Le propos n’est pas de démontrer que la musique guérit la maladie d’Alzheimer, mais qu’une approche non médicamenteuse est possible pour faire surgir des émotions aptes à rassurer les patients et leur procurer du bien-être.

Lors de sa projection durant le festival du film de Sundance en 2014, « Alive Inside » a été ovationné de longues minutes. Il s’est ainsi vu décerner le Prix du public permettant à Michael Rossato-Bennett de tenir sa promesse : « faire des films qui éveillent les âmes ».

Pour aller plus loin, rendez-vous sur notre page Agenda.



Categories: Cinéma

Tags: ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *