Bartók et Mahler à l’honneur à l’Opera House de Katara

Bartók et Mahler à l’honneur à l’Opera House de Katara

Ce week-end, les mélomanes pourront se régaler à l’Opera House de Katara. Le Qatar Philarmonic Orchestra sera dirigé samedi par Han-Na Chang pour un intermède musical qui débutera à 19h30.

 Au programme, Le Divertimento Sz. 113 (BB. 118) pour orchestre à cordes de Bela Bartók et la 1e symphonie en ré majeur, dite « Titan », de Gustav Mahler.

 Le divertimento est une parenthèse baroque et bucolique, dans un monde où l’on sent déjà gronder les chars aux portes de l’Europe. Mais ne nous y trompons pas, Bela Bartok est un homme de son temps. Et s’il composa cette œuvre dans un chalet d’été prêté par un mécène, il rend un dernier hommage à une époque légère qui s’éteint, une humanité oubliée dans un siècle où la terreur gronde. C’est un chant d’espérance, un adieu à la liberté, un dernier regard jeté sur ce que fût le vieux continent avant son départ en exil.

La 1e symphonie de Gustav Malher aurait été composée en 1888 et exécutée pour la première fois à Berlin en 1896 sous sa forme actuelle. Elle a été rebaptisée « Titan » du nom du livre écrit par l’auteur allemand Jean Paul qui inspira le compositeur. C’est de condition humaine dont il s’agit : un homme fort et héroïque lutte contre sa souffrance et doit faire face à la défaite du destin. La symphonie choqua lors de son exécution car elle alternait mélodies graves et joyeuses qui ne semblaient pas avoir de lien. Elle illustre  néanmoins la lutte d’un homme, ou des hommes, qui traverse la vie entre ténèbres et lumière.

Pour les informations pratiques, consultez notre rubrique Agenda.



Categories: Musique

Tags: , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *