Caprice, une fable romantique à Katara

Caprice, une fable romantique à Katara

L’Institut Français du Qatar organise la projection du film intitulé « Caprice », ce jeudi 11 février, à Katara.

Le film raconte l’histoire de Clément, un instituteur d’école primaire. Il fait la rencontre d’Alicia, une actrice pour lequel il a une profonde admiration. Néanmoins, il croise le chemin de la jeune Caprice.

Emmanuel Mouret, le réalisateur, endosse le rôle de Clément, un personnage timide et un peu maladroit, mélange de Candide, d’Antoine Doinel et de Monsieur Hulot. Dans ce long métrage, Emmanuel Mouret a révisé ses classiques et rend hommage à ses maîtres : les personnages se livrent au jeu du marivaudage ; la jeune Caprice semble s’être échappée d’une pièce de Musset et les protagonistes s’interrogent sur le sentiment amoureux à la manière des « contes moraux » d’Éric Rohmer.

Le tout est un jeu, un jeu de l’amour et du hasard, auquel les spectateurs sont conviés par le réalisateur. Pour ce faire, Emmanuel Mouret s’est entouré de la jeune garde du cinéma français : Virginie Effira, Anaïs Demoustier, Laurent Stocker.

Ce film est une comédie romantique, une fantaisie sentimentale légère  non dénuée de mélancolie, parce que la vie conduit à une succession de choix et donc de renoncements.

« Caprice » est également diffusé sur la plateforme de « My french film festival » jusqu’au 18 février.

Pour les informations pratiques, rendez-vous sur notre page Agenda.



Categories: Cinéma

Tags: , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *