Chroniques d’une cour de récré sous fond de conflit social

Chroniques d’une cour de récré sous fond de conflit social

Et s’il ne s’agissait pas seulement d’une chronique sociale, mais aussi d’un voyage au pays de notre enfance.

Pour son premier long métrage, le réalisateur Brahim Fritah reprend les chemins de l’école, des jeux de la cour de récré et se replonge dans ses rêves d’alors. Le spectateur est téléporté dans la banlieue parisienne des années 80, à Pierrefitte-sur-Seine.

Ce film autobiographique suit l’histoire de Brahim, âgé de 10 ans. Il vit dans une usine de construction de grues avec sa famille d’origine marocaine. Brahim est un petit garçon heureux qui partage son temps entre l’école, la cour de l’usine, les films à la télé et les copains. Il se lie d’amitié avec Salvador qui lui conte son père disparu, son chili natal et Pinochet. C’est aussi la période où il découvre la photographie qui devient une passion. Brahim croque son univers grâce à un vieil Instamatic kodak qui ne le quitte pas. Pourtant, à l’usine rien ne va plus : la production doit être délocalisée dans le sud de la France. Brahim et sa famille doivent déménager.

La construction du film est fragmentaire donnant toute sa place aux impressions, à la fulgurance de la mémoire. Brahim Fritah décrit  le quotidien de cette banlieue, très loin des images spectaculaires vues dans les journaux télévisés. Une banlieue où il fait bon vivre, sans murs de béton, où réside la convivialité.

Le réalisateur s’attache à montrer les mutations de la société française. Né en 73, en plein cœur du premier choc pétrolier et de la fin des 30 glorieuses, Brahim Fritah dépeint les conséquences de la fin de l’expansion économique : les usines se ferment, le chômage augmente. C’est la fin du plein emploi.

Le spectateur retrouvera avec plaisir l’univers esthétique des années 80 : le design de l’époque, les sous-pulls à col roulé, les vestes à carreaux chamarrées, les 4L oranges.

La projection de « Chroniques d’une cour de récré » est organisée par l’Institut Français du Qatar. Elle se déroulera jeudi 9 avril à Katara. Pour les informations pratiques, rendez-vous dans notre rubrique Agenda.



Categories: Cinéma

Tags: , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *