DFI : Masterclass et films de science-fiction

DFI : Masterclass et films de science-fiction

Le Doha Film Institute invite les cinéphiles et apprentis réalisateurs à un cycle consacré à la science-fiction, du 15 au 17 octobre.

La Masterclass animée par Richard Peña – Professeur d’études cinématographiques à l’Université Columbia et ancien directeur du festival du film de New York – sera l’occasion de mieux comprendre l’évolution du film de science-fiction. La session s’étend sur deux jours : la première partie sera consacrée au tout début de ce genre cinématographique et la deuxième partie tendra à mettre en lumière son évolution durant la période contemporaine.

Les longs métrages programmés durant ces trois jours permettront d’illustrer les propos de l’auteur. Ces journées débuteront par le célèbre film « 2001 : Odyssée de l’espace » réalisé en 1968 par Stanley Kubrick. Ce long métrage qualifié d’épique, parce qu’il dure près de trois heures, explore de nombreux thèmes, comme la vie extraterrestre, l’intelligence artificielle ou l’évolution humaine par exemple. La bande son, conçue par Kubrick lui-même, est désormais connue de tous. Les effets spéciaux, à l’époque révolutionnaire, ont également contribué à son succès.

Le 16 octobre, deux longs métrages illustrant chacun une époque du film d’anticipation seront projetés. « Aelita : queen of mars », réalisé à l’heure du cinéma muet, est le premier film du soviétique Yakov Protazanov. Il est considéré comme le premier film de science-fiction (sorti en 1924) puisqu’il précède « Metropolis » de Fritz Lang (1927).

L’œuvre sera suivie d’Alien dans sa version dite « Director’s cut », laquelle a donc subi des modifications par rapport à sa version initiale. Sorti en 1979, le film a rencontré un grand succès dès sa sortie. La mouture 2003 qui sera projetée a subi de légères modifications afin d’en améliorer le rythme.

Star Treck, dirigé par Robert Wise, ouvrira la journée du 17 octobre. Ce cycle se clôturera par la projection de « Solaris », sorti en 1972, et réalisé par Andreï Tarkovski qui reçut le grand prix du festival de Cannes la même année.

Pour obtenir le détail de la programmation, nous vous invitons à suivre l’ensemble des liens.



Categories: Cinéma

Tags: , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *