Marie-Josée Bédard et Aurélie Korady, exposer autrement : « Du désert à la vie »

Marie-Josée Bédard et Aurélie Korady, exposer autrement : « Du désert à la vie »

Les photographes Marie-Josée Bédard et Aurélie Korady offrent un regard croisé avec les textes poétiques de Cécilia Burtica. Leur travail sera exposé du 5 au 30 novembre, au Katara Art Center. Nous les avons rencontrées pour vous :

 

Qatar Actu : Quelle est votre parcours ?

Marie-Josée : J’ai suivi une formation en photographie et travaillé dans plusieurs domaines des arts visuels. Arrivée au Qatar, ce fut pour moi l’opportunité d’exercer l’activité de photographe. J’apprécie tout particulièrement la réalisation de portraits, mais aussi de photos culinaires.

Aurélie Korady : La passion de la photographie m’a été transmise par mon père. Il développait ses clichés en argentique. Je trouvais merveilleux de voir apparaître des photos, comme par magie. À 18 ans, j’ai eu mon premier appareil. Je n’ai pas arrêté depuis. Arrivée au Qatar, j’ai acquis mon premier appareil numérique. J’ai pu exposer à l’Institut Français et contribuer à des expositions collectives. J’aime également tout particulièrement l’art du portrait.

 

QA : Quelle est l’histoire de votre rencontre artistique ?

AK : Le Qatar est un tout petit monde. Les rencontres se sont faites dans un club de lecture et au sein de l’association « rencontres artistiques ». Nous avions envie de travailler ensemble et nous avons eu l’opportunité de faire ce projet au Katara Art Center.

 

QA : Quel est le thème de l’exposition ?

MJ : Les animaux du Qatar sont à l’honneur : le dromadaire, le faucon et le cheval. Chaque photo est accompagnée des textes de la poète belgo-roumaine Cécilia Burtica. Il s’agit d’un travail artistique à deux voix, la photographie et la poésie  entrent en résonnance.

 

QA : Quand  le vernissage de l’exposition aura-t-il lieu ?

AK : Le vernissage se déroulera le 5 novembre à 19h et est ouvert à tous. L’entrée est gratuite. L’évènement s’achèvera par un récital de la pianiste Claire Martin-Meyer. La pianiste jouera la pièce symphonique « Dans les steppes de l’Asie Centrale », écrite par le compositeur russe Alexandre Borodine. Cette oeuvre illustre à merveille l’immensité et la beauté du désert.

 

Exposition : « From the desert to life », du 5 au 30 novembre 2017 – Katara Art Center (Immeuble 5)

Photo (de gauche à droite) : Aurélie Korady, Marie-Josée Bédard et Cécilia Burtica.

Pour aller plus loin : Sites de Marie-Josée Bédard et Aurélie Korady.

 

.

 



Categories: Expositions, Francophonie

Tags: , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *