Interview de M. John Allcott, Proviseur de l’École Suisse Internationale au Qatar

Interview de M. John Allcott, Proviseur de l’École Suisse Internationale au Qatar

John Allcott est proviseur de l’École Suisse Internationale au Qatar. Il nous présente ce nouvel établissement qui a ouvert ses portes en janvier dernier à Doha.

Qatar Actu : Quel est votre parcours ?

John Allcott : Je suis un éducateur britannique avec près de 40 ans d’expérience au Royaume-Uni et au Moyen-Orient.

J’ai tout d’abord commencé ma carrière comme professeur d’éducation physique dans l’enseignement primaire et secondaire au Royaume-Uni où j’ai eu la chance d’enseigner dans certaines des plus prestigieuses écoles indépendantes du pays.

Puis, ces 18 dernières années, j’ai été le proviseur de deux écoles au Royaume-Uni suivi de 10 années d’exercice, en qualité de proviseur de l’école anglaise au Koweït.

Je suis arrivé en octobre 2016 au Qatar pour ouvrir l’Ecole Suisse Internationale et mettre en route le projet. À partir du 1er Septembre 2017, je passerai la main au nouveau proviseur, Monsieur Philip Bradley, qui est actuellement proviseur du secondaire à l’École Internationale de Bangkok, en Thaïlande. Philip Bradley a précédemment travaillé dans des écoles internationales en Arabie Saoudite, en France, en Grande-Bretagne, au Pérou et en Tanzanie.

QA : La Swiss International School of Qatar a ouvert ses portes en janvier 2017 : pourquoi une école suisse au Qatar ? Qu’est-ce qui a justifié la naissance d’un établissement helvétique à Doha  ?

JA : La question de l’éducation fait partie prenante du projet Qatar 2030. Il y a déjà un lycée français et un lycée franco-qatarien ici à Doha et beaucoup d’autres bonnes écoles mais le gouvernement qatarien voulait ajouter une offre de scolarité suisse, basée sur les valeurs d’excellence, de démocratie, d’indépendance et de précision. Le programme du Baccalauréat International (IB) a en effet été fondé en 1968 à l’École Internationale de Genève, et c’est ce programme que nous suivons.

QA : Quel est le positionnement de l’école par rapport aux autres établissements ?

JA : Nous avons l’intention de fournir un environnement d’apprentissage d’exception dans lequel les enfants évoluent et s’épanouissent. L’excellence sera considérée comme une vertu et l’objectif est de fournir un choix plus large à ceux qui recherchent une éducation internationale de qualité pour leurs enfants.

Le programme de l’IB est basé sur la curiosité de l’enfant et notre but est de faire de nos élèves des citoyens du monde, capables de réussir socialement et professionnellement et ce, partout dans le monde.

QA : Pouvez-vous nous en dire plus sur votre établissement : quelle est la démarche pédagogique de la Swiss International School of Qatar ?

JA : L’École Suisse Internationale est située dans le quartier d’Al Luqta, non loin de la Shamal Road, donc très facile d’accès. Nous avons eu la chance d’avoir deux nouveaux très beaux bâtiments sur un grand site avec de nombreuses places de parking.

L’école a ouvert en janvier dernier avec vingt-huit élèves de la maternelle, âgés de 3 à 5 ans et ils ont d’ores et déjà fait d’excellents progrès. À la rentrée de septembre, nous prévoyons d’ouvrir nos portes à environ 200 élèves âgés de 3 à 14 ans (jusqu’à la 8e année du programme de l’IB). Nous serons ainsi l’une des seules écoles au Qatar offrant le Baccalauréat International de la maternelle jusqu’au diplôme (programme que nous ouvrirons en 2018).

QA : Quelle est la répartition des élèves par nationalité ?

JA : Sur les vingt-huit élèves que nous avons actuellement, douze nationalités sont représentées : américaine, australienne, croate, égyptienne, italienne, marocaine, pakistanaise, qatarienne, syrienne, vénézuélienne, tunisienne et turque. Nous pouvons dire que nous sommes déjà une école complètement internationale !

Pour la rentrée prochaine, nous sommes actuellement en phase de sélection et d’admission des enfants. Nous aurons plus de 30 nationalités différentes représentées à l’école. Nous sommes très heureux de l’intérêt suscité auprès des familles expatriées.

QA : Quel est la place des langues dans le cursus et quelle est la place de l’enseignement du français ?

JA : L’anglais est la langue d’enseignement mais en tant qu’école suisse, et ayant une école partenaire à Genève (Surval Montreux), nous nous devons d’inclure le français. En effet, le français sera complètement intégré au programme, et ce de façon intensive. En maternelle, les enfants ont deux professeurs : l’institutrice est anglaise et l’assistante maternelle est française et parle aux enfants en français. Dès le primaire, les enfants auront une heure de français par jour. Les francophones seront séparés des débutants pour que chaque groupe puisse avancer à son rythme. Enfin, dans l’école secondaire, le français sera intégré au programme et les cours d’histoire, de géographie, de musique seront enseignés en français. En tant qu’école suisse, nous proposerons également des cours d’allemand à ceux qui le souhaitent, et dont la langue maternelle est la langue germanique.

QA : Pourquoi enseigner le français au Qatar vous semble-t-il important ?

JA : Être multilingue est le passeport pour devenir un citoyen du monde et c’est aussi notre raison d’être, en tant qu’Ecole Internationale Suisse. La langue française est parlée dans de nombreux pays au-delà des frontières françaises et cette capacité de pouvoir bien le parler permettra à nos enfants d’ouvrir les portes de nouveaux horizons.

Propos recueillis par Caroline Coens Roussignol

Pour plus d’informations, veuillez visiter notre site Internet : www.sisq.qa ou joindre l’établissement au +974 40 12 62 15

 

 



Categories: Formations, Francophonie

Tags: , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *