Élise Boileau : « Nous racontons l’histoire du Qatar »

Élise Boileau : « Nous racontons l’histoire du Qatar »

Élise Boileau est étudiante en MA (Master of Art) à l’UCL Qatar. Elle a participé à la réalisation de l’exposition qui se déroule actuellement au Musée Sheikh Faisal Bin Qassim Al Thani. Élise Boileau nous parle de son parcours et de l’évènement.

 
Qatar Actu : Quel est votre parcours ?

Élise Boileau : Je suis française, originaire de Toulouse. J’ai fait mes études à l’Université UCL Londres, en langue allemande et en histoire de l’art. À l’issue de ma licence, je souhaitais me spécialiser sur les questions liées au patrimoine, à l’héritage culturel et à la muséologie. J’ai découvert le Master d’UCL Qatar qui proposait cette formation. Cela m’a paru une bonne opportunité de découvrir une autre culture, d’autres points de vue. J’ai donc rejoint l’université en septembre 2015.

Qatar Actu : Quel est le thème de l’exposition ?

Élise Boileau : Elle s’intitule « Shifting sands : a journey of Qatar and its people ». Nous souhaitions raconter l’histoire d’un cheminement, celui du Qatar : son passage d’une péninsule désertique peuplée par une population nomade à une métropole moderne. Nous avons pensé que de nombreuses pièces du Musée Sheikh Faisal Bin Qassim Al Thani pouvaient raconter cette histoire de manière intéressante et en parallèle celle de Sheikh Faisal Bin Qassim Al Thani lui-même, pouvait illustrer l’histoire du pays. Nous avons essayé de le faire à travers des objets, mais aussi des récits de résidents appartenant à différentes cultures.

Qatar Actu : Pour enrichir cette exposition, vous avez fait un appel à participation afin que les résidents vous transmettent leurs photos. Qu’avez-vous recueilli ?

Élise Boileau : Nous souhaitions capturer la manière dont la population ressent l’évolution du pays. Nous avons ainsi cherché à recueillir des photos anciennes et contemporaines du Qatar. Les photos anciennes proviennent principalement de la collection de Sheikh Faisal Bin Qassim Al Thani. Nous le remercions d’ailleurs très chaleureusement car il a très généreusement accordé beaucoup de temps à l’équipe pour conter l’histoire de son pays et opérer une sélection de photographies. Nous avons ainsi créé notre propre album en classant les photographies de manière chronologique et thématique. C’était une belle opportunité de faire découvrir à la population l’ancien Qatar.

Qatar Actu : Comment l’équipe de l’exposition a-t-elle été composée ?

Élise Boileau : Nous sommes 10 étudiants en Master de muséographie, répartis en équipe, comme dans un musée : 1 chef de projet, 3 commissaires d’exposition, 3 personnes chargées des programmes éducation et partenariats, 2 personnes au marketing et au design. J’ai choisi pour ma part de faire partie de l’équipe éducation, car j’avais déjà acquis une expérience de commissaire d’exposition. Travailler au sein de cette équipe a été également une belle opportunité d’acquérir des compétences en communication interculturelle. Nous venons des quatre coins du monde : Qatar, Colombie, Soudan France, Canada, Népal…

Qatar Actu : Quels sont vos projets ?

Élise Boileau : Je vais retourner dans quelques semaines à Londres pour effectuer mon stage de fin d’année au sein d’une agence de consulting culturel qui travaille avec de nombreux musées. Puis, je réaliserai mon mémoire de fin d’études sur le thème du développement durable dans les musées, pas au niveau écologique, mais au niveau social, afin de donner aux musées une vraie place dans la cité.

Propos recueillis par Patricia Gendrey

Pour les informations pratiques sur l’exposition « Shifting sands : a journey of Qatar and its people », suivre le lien.

Crédit photo : Isabelle Caraës



Categories: Expositions, Francophonie

Tags: , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *