Etel Adnan dans tous ses états

Etel Adnan dans tous ses états

Etel Adnan est une artiste à plusieurs facettes : poète, essayiste, dramaturge, peintre. Américano-libanaise, son père est syrien, sa mère grecque ; élevée à Beyrouth, elle vit aujourd’hui entre les États-Unis, la France et le Liban. Peu étonnant que les questions d’identité et de  langue tiennent une place si importante dans son travail.

Etel Adnan se fit connaître lors de la publication de Sitt Marie Rose, considéré comme un classique de la littérature de guerre et récompensé par le prix France-Pays Arabes. Ses livres sont écrits tour à tour en anglais, la langue de sa patrie d’adoption, et en français, sa langue d’éducation. Alors que ses ouvrages semblent être le théâtre de tous ses tourments, son œuvre picturale semble curieusement libérée, comme pacifiée.

C’est donc cette artiste plurielle que le Mathaf, et l’icône de l’art contemporain, Hans Ulrich Obrist, ont choisi de faire découvrir du 16 mars au 6 juillet, à travers ses écrits, ses peintures, des films. Onze dimensions sont explorées permettant de comprendre et connaître l’œuvre d’Etel Adnan.

Dans le cadre de la semaine de la francophonie, vous pourrez bénéficier d’une visite guidée de l’exposition en français. Pour en savoir plus, consultez notre rubrique Agenda.



Categories: Expositions

Tags: , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *