Fathi Hassan : maintenir l’héritage culturel

Fathi Hassan : maintenir l’héritage culturel

Fathi Hassan est né en 1957 au Caire, d’une mère égyptienne et d’un père soudanais. Après avoir obtenu une bourse pour étudier la scénographie à l’École d’art de Naples, il se rend en Italie où il vit depuis.

Fathi Hassan est connu pour ses peintures, ses dessins et installations qui intègrent la calligraphie. Il couvre certaines de ses toiles de phonèmes, de mots arabes, de chiffres indiens ou latins qui se rapportent à des dates clés de sa vie personnelle ou à des évènements historiques. Hassan explore le thème des langues anciennes effacées par la domination coloniale. Ainsi, il joue avec les symboles, les textures et la calligraphie de son patrimoine nubien pour explorer l’espace entre symbolisme graphique et sens littéral.

Fathi Hassan expose dans de nombreux musées et galeries à travers le monde. Son travail est présenté dans les collections permanentes du Victoria & Albert Museum, du British Museum and du Smithsonian National Museum of African Art à Washington.

La galerie de la Virginia Commonwealth University présente son travail jusqu’au 27 février prochain.



Categories: Expositions

Tags: ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *