Francophonie, l’ambassade de Belgique en ordre de marche pour 2015

Francophonie, l’ambassade de Belgique en ordre de marche pour 2015

C’est avec beaucoup d’esprit et d’humour que Monsieur l’Ambassadeur de Belgique, Herman Merckx, a relaté son parcours à Qatar Actu. Il est revenu sur les relations belgo-qataries et sur la semaine de la francophonie.

 

Qatar Actu: Quel est votre parcours Monsieur l’Ambassadeur ?

Herman Merckx : Je suis ambassadeur de Belgique au Qatar depuis septembre 2012. Il s’agit de ma  quatrième nomination en qualité de chef de poste. J’ai tout d’abord été Consul Général à Shanghai, en Chine, de 2000 à 2003, puis j’ai occupé ces mêmes fonctions à Bombay. Je suis enfin  devenu ambassadeur au Congo-Brazzaville, pendant trois ans, avant de venir à Doha.

En Belgique, l’on peut toujours choisir son poste parmi les postes vacants,  le Qatar faisait partie de ma sélection. Mon épouse est thaïlandaise, le Qatar possède l’avantage stratégique d’être à équidistance de l’Europe et de l’Asie, un véritable atout à nos yeux.

Qatar Actu : Quelles sont les relations entre la Belgique et le Qatar ? Et quels sont les principaux accords bilatéraux ?

Herman Merckx : L’ambassade de Belgique est installée sur le sol qatari depuis 2006, cela ne fait donc que huit ans. À cette époque, le Qatar venait de commencer à faire parler de lui. Nous avons fait preuve de clairvoyance en nous installant avant le grand boom que nous connaissons aujourd’hui.

Les accords bilatéraux ne sont pas encore très nombreux mais nous nous y employons. Nous travaillons en ce moment sur un projet de convention avec le Qatar en vue d’éviter la double taxation.

Nous avons naturellement un accord aérien, puisque Qatar Airways a des connexions vers la Belgique ainsi qu’un accord sur la promotion et la protection des investissements.

Lors de la dernière visite du Ministre des Affaires étrangères de Belgique, Didier Reynders, en décembre 2012,  nous avons conclu un accord de consultation politique. En revanche, nous n’avons pas pour le moment d’accords culturels avec le Qatar.

Qatar Actu : Quels sont vos objectifs pour 2014 ?

Herman Merckx : Comme toute ambassade, notre objectif est d’accroître les échanges économiques et les investissements dans notre pays. D’ailleurs le 1er février, il y a un peu plus d’un mois, nous avons ouvert un bureau commercial au sein de l’ambassade. Cela conforte notre volonté de vouloir développer nos relations commerciales avec le Qatar.

Nous essayons aussi de collaborer davantage dans le domaine culturel, même si en Belgique, depuis 43 ans, nous avons communautarisé la culture, ce qui signifie que les communautés linguistiques (flamande, wallonne et germanophone) gèrent les affaires culturelles.

Qatar Actu : Y-a-t-il beaucoup d’entreprises belges au Qatar ?

Herman Merckx :Il y en a peu. Nous avons néanmoins une grande entreprise de construction, Besix, qui participe à la création du nouvel aéroport. Il y a également des dragueurs belges qui travaillent au Qatar, comme le groupe Jan De Nul. Comme vous le savez, ici la mer est peu profonde donc pour chaque développement de ports, il faut draguer le sol sur plusieurs mètres. Deux de nos entreprises nationales figurent dans le classement des trois premières entreprises mondiales ayant cette compétence. Elles sont toutes deux présentes au Qatar.

Nous avons également une compagnie pharmaceutique belge qui travaille pour l’hôpital Hamad.

Qatar Actu : Combien de membres compte la communauté belge au Qatar ?

Herman Merckx : La communauté belge compte environ 460 personnes, enfants inclus. Une centaine de ressortissants présents au Qatar ont moins de 18 ans.

Nous avons donc établi un lien très proche avec la communauté belge, en leur adressant un mail pour toutes les activités et les évènements ayant lieu ici au Qatar.

Qatar Actu : Que représente la semaine de la francophonie ?

Herman Merckx : Depuis que nous célébrons la semaine de la francophonie, il est d’usage, dans tous les pays dans lesquels j’ai occupé un poste, que les ambassades occidentales francophones (France, Belgique, Suisse, Canada) travaillent ensemble pour l’organiser.

Dans le cas du Qatar, la France assume une large part de la gestion de l’évènement car elle possède l’organisation, comme l’Institut Français,  pour mener à bien ce projet.

Le Qatar est devenu membre associé de l’Organisation Internationale de la Francophonie et nous avons un excellent soutien de la part du Ministre qatari de la Culture. Comme le dit mon collègue français, on sous-estime souvent le fait que, même s’ils ne parlent pas français à la maison, beaucoup de Qataris connaissent et apprécient la langue française.

Cette année les délais ont été un peu courts pour faire venir des artistes belges. Pourtant, nous n’en manquons pas de très réputés, Jacques Brel, Tintin qui est plus qu’un personnage, ou encore Stromae. Nous avons donc sollicité dès à présent la communauté francophone de Belgique pour sélectionner des artistes qui participeront à  la semaine de la francophonie l’année prochaine. 2014, comme 2015, seront d’excellents crus !

Propos recueillis par Karine Jammal et Patricia Gendrey



Categories: Francophonie

Tags: , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *