Grande exposition pour l’année de la Chine au Qatar

Grande exposition pour l’année de la Chine au Qatar

Une fois encore, le Qatar Museums ne faillit pas à sa promesse de nous présenter chaque année une exposition de classe internationale. Après, Damien Hirst, Richard Serra et Luc Tuymans, place aux artistes contemporains chinois à Al Riwaq Gallery, l’un des évènements programmés dans le cadre de l’année de la Chine au Qatar.

La direction artistique a été confiée à l’artiste plasticien, de renommée mondiale, Cao Guo-Qiang connu pour utiliser de la poudre à canon dans ses œuvres. Il est l’auteur du show pyrotechnique réalisé lors de la cérémonie d’ouverture des jeux olympiques de Pékin. L’artiste a fait également parler de lui dernièrement en créant une échelle de plus de 500 mètres, faites de fer et de feux d’artifices, tirée par un gigantesque ballon d’hélium (voir la vidéo).

Pour nous livrer cette exposition exceptionnelle, Cao Guo-Qiang a effectué des recherches durant plus de trois ans sur l’histoire de l’art contemporain chinois. L’artiste est parti de la révolution culturelle de 1949 et a cherché à comprendre comment l’expression artistique a évolué dans son pays depuis cette date jusqu’à aujourd’hui. Il a donc sélectionné 15 artistes de Chine continentale qui illustrent la créativité des artistes chinois à travers 60 ans de pratique artistique.

Une profusion d’œuvres remarquables – installations, sculptures, peintures, art vidéo – est présentée au public, parmi lesquelles :

Des sculptures réalisées par Hu Zhijun, un ancien paysan du Hunan. 500 figurines d’argile, d’un style naïf, sont ainsi juchées sur un monticule de sable.

Ou encore, une œuvre qui est tout ce que le public déteste quand il accuse les artistes contemporains de faire n’importe quoi ! Et pourtant, l’installation « Freedom » du duo d’artistes Sun Yuan & Peng Yu démontrent bien qu’en dépit des préjugés certaines réalisations improbables fonctionnent et procurent de l’émotion. « Freedom » est constituée d’une grosse boîte d’acier de plus de deux mètres sur laquelle sont fixés des hublots. Un tuyau d’incendie plongé dans un bassin d’eau occupe ce gigantesque récipient. Petit à petit, ce tuyau s’agite de manière de plus en plus menaçante tout en propulsant violemment des mètres cubes d’eau. Il semble comme être pris de folie ; le spectateur se sent menacé par ce tuyau animé d’une volonté propre. C’est spectaculaire !

Enfin, l’art vidéo est très présent dans cette exposition. Sa force : placer le spectateur au cœur même du travail de l’artiste en lui offrant un statut d’acteur. Ainsi le visiteur, une manette à la main, fait progresser l’œuvre, plongeant dans un univers poétique qu’il construit à l’envi.

L’exposition se déroule à Al Riwaq Gallery jusqu’au 16 juillet 2016.

© Photo Qatar Museums – Huang Yong Ping, Wu Zei



Categories: Expositions

Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *