La Compass International school ouvre une section francophone

La Compass International school ouvre une section francophone

Amandine Goffart a mené à bien le projet de création d’une section francophone au sein de la Compass International School. Nous l’avons rencontrée pour vous.

Qatar Actu : Quel est votre parcours ?

Amandine Goffart : Je suis belge, d’origine française. J’ai un diplôme d’institutrice délivré en Belgique. Mon époux et moi-même sommes expatriés depuis plus de dix ans. Nous avons ainsi découvert le Brésil, Abu Dhabi, les Philippines et l’Australie. C’est au cours de mes voyages que j’ai pris conscience de l’importance de la langue qui est un merveilleux outil pour comprendre les cultures et aller vers l’autre.

QA : Pouvez-vous nous en dire plus sur l’établissement ?

AG : Compass a rejoint Nord Anglia, un groupement international d’une quarantaine d’écoles à travers le monde. Nous avons en commun un espace numérique de travail contenant de nombreuses ressources : des modules de formation pour les enseignants, un forum pour les élèves, la mise en réseau et l’échange des supports pédagogiques, par exemple.

Au Qatar, Compass compte trois établissements qui dispensent un enseignement de la maternelle au baccalauréat international.

QA : Quelle est la démarche pédagogique de Compass ?

AG : Les classes sont scindées en trois groupes, afin de permettre à chaque élève d’avancer et de progresser à son propre rythme. Nous ne sommes pas tous semblables. L’enseignant doit s’adapter à l’élève et non le contraire. La devise de l’école est « Be ambitious » : l’équipe pédagogique a pour mission d’aider l’enfant à aller le plus loin possible dans l’acquisition des compétences et pour ce faire, nous leur apprenons la confiance en soi.

QA : Compass a créé à la rentrée 2015 une section francophone, pourquoi ?

AG : Il est essentiel dans notre société devenue globale de maîtriser plusieurs langues. En outre, de nombreuses études montrent que les polyglottes améliorent leur système cognitif et leur aptitude à résoudre des problèmes (voir la vidéo ci-dessous). Ce projet de création de classe bilingue me tenait à cœur depuis quelques temps. L’intégration de Compass au sein du réseau Nord Anglia a été un atout supplémentaire. Le soutien de Graham Horton, le proviseur de l’établissement, m’a été également très précieux.

Nous avons ouvert cette rentrée une classe de « year 2 » pour les enfants âgés de 6 à 7 ans. Ils sont actuellement 17. Nous accueillerons de nouveaux enfants au cours de l’année, sans toutefois dépasser 20. Les élèves viennent de partout dans le monde, avec un tiers d’enfants déjà francophones.

Nous travaillons le matin en anglais et l’après-midi en français. En outre, les parents peuvent choisir d’inclure dans l’enseignement le programme arabophone, comprenant 4 ou 8 heures de cours supplémentaires.

QA : Êtes-vous satisfaite des résultats ?

AG : Oui, car en deux semaines, les enfants qui ne parlaient pas un mot de français exécutent désormais des consignes simples. Nous travaillons de façon très visuelle. Nous avons des tableaux interactifs et des Ipad dans toutes les classes. Les enfants sont toujours actifs. L’équipe pédagogique aide les élèves à rendre réel les sujets d’étude. Nous travaillons beaucoup en mode projet. Les enfants apprennent en faisant.

Pourquoi enseigner le français au Qatar vous semble-t-il important ?

Nous avons beaucoup de chance, car le Qatar est un pays en demande de langue française. Avec la création de cette section francophone, nous répondons en partie au souhait de la population de maîtriser la langue de Molière.

Propos recueillis par Patricia Gendrey

Pour aller plus loin : site de Compass International School Doha



Categories: Education, Francophonie

Tags: , , ,

2 replies

  1. Merci à Ann Djedid pour le soutien et l’ouverture d’une classe sur le campus de Rayyan.

  2. En effet, un grand pas pour nos enfants francophones! Nous espérons maintenant que cette classe soit la premiere d’une longue série, afin de pouvoir proposer la section bilingue dès le plus jeune age.
    All the best !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *