Lee Lee Nam donne vie aux chefs d’œuvres

Lee Lee Nam donne vie aux chefs d’œuvres

La cote de l’artiste sud-coréen Lee Lee Nam grimpe inlassablement. Son travail est présenté dans les plus grandes galeries du monde, de Londres à New York. Le Katara Art Center expose ses œuvres du 1er au 14 février.

Lee Lee Nam est considéré comme le successeur du pionnier de l’art vidéo, son compatriote Paik Nam-June. Grâce à l’imagerie moderne, l’artiste rapproche des mondes : les peintures européennes des vieux maîtres  et l’art asiatique traditionnel, le rêve et la réalité, le passé et le présent.

Quand le spectateur découvre son œuvre, il plonge d’emblée dans un monde onirique : ici, il neige dans une peinture à l’encre de chine ; là, un papillon s’envole semblant vouloir quitter la toile. Quant aux chefs d’œuvres : Mona Lisa est si belle, elle nous sourit ; mais voilà qu’elle se déforme. « Le déjeuner sur l’herbe » est dans tous ses états : les personnages ne se contentent pas de contempler les alentours un beau dimanche d’été, ils s’animent. Van Gogh, lui, serre entre ses lèvres une pipe dont les volutes de fumée s’échappent. Et quand Lee Lee Nam questionne la modernité, des tours émergent d’un paysage traditionnel coréen.

Vous l’aurez compris, Lee Lee Nam est un artiste prolifique. Une partie seulement donc de son travail est exposée au KAC. Néanmoins, cette exposition constitue une belle opportunité de s’immerger dans les œuvres envoûtantes de ce créatif un brin cabotin.

Pour les informations pratiques, rendez-vous sur notre page Agenda.



Categories: Expositions

Tags: ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *