Mario Stasi, Maître-Chanteur du patrimoine musical francophone

Mario Stasi, Maître-Chanteur du patrimoine musical francophone

Mario Stasi mène une double vie : celle d’avocat et d’interprète. Il sera en concert, dimanche 22 mars à Katara, dans le cadre de la semaine de la francophonie.

Qatar Actu : Parlez-nous de vous ?

Mario Stasi : Je suis né à Paris. Je suis issu d’une famille d’avocats et d’artistes appartenant à de multiples univers artistiques : peintre, sculpteur, décorateur de comédie musicale, trapéziste…

 
Je mène deux carrières, celle d’avocat et de chanteur. C’est ainsi que peut s’épanouir mon amour pour les mots, la parole, les textes français. J’aime aussi la scène, la musique, chanter avec des amis, rencontrer des musiciens. J’ai la chance de vivre deux passions : l’art de convaincre, car je suis un avocat de scène et de plaidoirie, et le plaisir de jouer de la musique.

Qatar Actu : Comment passe-t-on d’avocat à chanteur ?

Mario Stasi : Je vis ces deux passions l’une et l’autre intensément. Parfois dans la journée, l’avocat se meut en artiste ; de la même manière, l’artiste s’efface et redevient avocat. Pendant ces quelques jours passés ici, je redeviens un artiste parlant musique, son, tonalité.

Je chante depuis l’âge de 20 ans. J’appartenais à une troupe de comédie musicale avec de jeunes avocats. Il y a sept ans, j’ai fait la connaissance d’un musicien extraordinaire, Roland Romanelli, qui a accepté de m’auditionner. Il a pensé que j’étais doué pour la chanson. Sur ses conseils, j’ai pris des cours pour perfectionner mon identité vocale et ma technique. Après quelque temps, je suis parti à la recherche d’une salle pour me produire sur scène. La direction de Bobino m’a appelé et l’aventure a pu commencer. L’avocat est alors devenu chanteur dans une salle comble.

Qatar Actu : Avec quels artistes vous produirez-vous sur scène dimanche ?

Mario Stasi : Je serai entouré de trois artistes : Roland Romanelli, accordéoniste et multi-instrumentiste, qui a accompagné la plupart des grands artistes français ; Claude Salmiéri, batteur, percussionniste, pianiste, qui a débuté très jeune et s’est produit à côté des plus grands ; Fifi Chayeb, bassiste, issu d’une famille de musiciens de jazz du sud de la France. Prodige de la musique, il a été repéré très tôt. Il alterne jazz et variété. Il s’est tissé, entre ces trois musiciens et moi-même, une vraie amitié musicale et des liens d’affection solides.

Qatar Actu : Que chanterez-vous sur scène ?

Mario Stasi : J’ai choisi d’interpréter des textes de la chanson francophone qui m’ont marqué ; j’entraine le public dans une aventure musicale de Bécaud à Jonasz, de Christophe à Brel, de Julien Clerc à Nougaro, d’Eddy Mitchel à Reggiani, de Barbara à Brassens… Il y a une vingtaine de chansons. Certaines sont revisitées. J’en respecte l’esprit tout en les réinterprétant : Brassens tourne un peu à la Bossa Nova et Aznavour prend parfois des accents de jazz. C’est un récital très musical.

Qatar Actu : Quelle est votre chanson préférée ?

Mario Stasi : Je suis très attaché à certains chanteurs. J’aime beaucoup Barbara. Je nourris aussi une passion pour Brel. Je l’ai découvert à 13 ans, il me bouleverse ; ses chansons m’habitent. « Dans le port d’Amsterdam » m’émeut tout particulièrement.

Qatar Actu : Pourquoi avez-vous accepté de participer à cette semaine de la francophonie ?

Mario Stasi : Je suis très à l’aise dans l’espace francophone : que ce soit au Québec ou en Belgique, par exemple. Étant très attaché au rayonnement de la langue française, je suis heureux de participer avec mes musiciens à cet évènement de première importance. C’est un grand honneur pour nous d’être aux côtés d’artistes du monde entier dans une ambiance festive pour incarner toutes les couleurs de la francophonie. C’est une merveilleuse parenthèse !

Propos recueillis par Patricia Gendrey

Mario Stasi – Spectacle « Mario chante la francophonie » -Katara drama theater (Building 16) – Entrée Libre – Dimanche 22 mars 2015, 18h.



Categories: Autre, Francophonie, Musique

Tags: , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *