Mike Massy, jeune talent de la scène musicale libanaise au JALC

Mike Massy, jeune talent de la scène musicale libanaise au JALC

Le Jazz at Lincoln center à Doha poursuit sa mutation. Après l’instauration des dîners musicaux, le club accueille, du 13 au 25 avril, un artiste aux frontières de plusieurs styles.

Gageons que la communauté libanaise de Doha répondra présente. Mike Massy est un enfant du pays. Né dans la petite cité côtière d’Enfé, ancien port Phénicien au sud de Tripoli au Liban, il débute le piano à l’âge de 9 ans. Il rejoindra peu après le Conservatoire de Musique pour se spécialiser dans l’opéra arabe. Bercé par une musique éclectique, de Jacques Brel à Charles Aznavour en passant par Fairuz et Zaki Nassef, l’artiste vogue entre musique occidentale, orientale et andalouse.

Désireux d’explorer de multiple univers artistiques, il intégra l’école Arabesque où il étudia le Ballet Jazz. Mike Massy est aussi acteur, déployant ainsi son talent d’interprète pour le cinéma, la télévision et les comédies musicales.

Compositeur nourri de musique arabe, il modernise le Tarab traditionnel – genre musical permettant d’explorer les états de l’âme humaine -, à l’instar de son album de chants spirituels « lla Sama Atbaouka » sorti en 2003 ou encore de « Ya zaman », produit en 2010 et réalisé avec des musiciens libanais et belge.

Mike Massy ensoleillera les dîners musicaux du Jazz at Lincoln Center dès ce soir, à partir de 19h30. Il se produira également durant deux soirées spéciales, les 20 et 21 avril, pendant deux heures de spectacle qui débuteront à 22h.

Pour les informations pratiques, veuillez consulter notre rubrique Agenda.



Categories: Musique

Tags: , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *