Mozart et Tchaïkovsky s’invitent à Katara

Mozart et Tchaïkovsky s’invitent à Katara

Le concert débutera, ce mercredi, avec la très célèbre symphonie n° 25 en sol mineur de Mozart dont la musique évoque le générique du film de Milos Forman, Amadeus. À la fois lancinante et annonciatrice d’un désastre, elle est de structure classique, en quatre mouvements : l’Allegro con brio qui inclut un thème bien connu, Andante, Menuet et trioAllegro.

Bien que la symphonie n°25 soit une œuvre de jeunesse, car composée par son auteur à 17 ans, elle a déjà tout de la grande, la très populaire symphonie n°40. Écoutez ci-après l’interprétation de Neville Mariner aux commandes de l’Academy of St Martin in the Fields.

Le concert s’achèvera par la symphonie n°6 en si mineur de Tchaïkovsky, dite pathétique. Il s’agit du testament musical du compositeur qui mourra peu après l’avoir écrite du choléra, dit-on. Cette œuvre taclée parfois de sensiblerie est l’une des plus jouée au monde. Elle aurait été inspirée par sa passion, à sens unique, pour son neveu Vladimir: «  J’ai parfois l’impression que tu t’intéresses peu à moi et que tu n’éprouves pour moi aucune sympathie véritable » écrira-t-il dans une lettre du 11 février 1893.

Pour les informations pratiques, rendez-vous dans notre rubrique Agenda.



Categories: Musique

Tags: , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *