Omar Sosa, aux frontières du Jazz

Omar Sosa, aux frontières du Jazz

Quand le concert s’ouvre, on se demande vraiment si c’est bien de jazz dont il est question : des voix désincarnées, des grigris…S’agirait-il là de conjurer les forces du mal, d’exorciser ? La réponse importe peu, car il ne faut pas s’y tromper, Omar Sosa est un grand.  C’est à Cuba, ou plus exactement à Camagüey, qu’il y apprendra la musique, débutant par la percussion classique à l’institut supérieur d’art de la Havane. Toutefois, c’est bien le piano qui lui fera chavirer le cœur, faisant de lui un pianiste hors pair.

Sa musique est métissée, à l’image de son ile. Difficile à qualifier donc, tant les influences sont multiples : des rythmiques cubaine et africaine, inspirées par les grands de la salsa, à la liberté créative d’un Thelonious Monk et l’agilité artistique d’un Bud Powell.

Pour notre plus grand bonheur, Omar Sosa est présent au Jazz club de l’hôtel Saint Regis et si vous ne l’avez pas déjà entendu, laissez-vous entrainer dans une aventure musicale inédite.

Pour les renseignements pratiques, voir notre rubrique agenda.



Categories: Musique

Tags: ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *