SE Christophe Payot : Nous souhaitons démontrer le savoir-faire de la Belgique et de nos entreprises

SE Christophe Payot : Nous souhaitons démontrer le savoir-faire de la Belgique et de nos entreprises

SE Christophe Payot, Ambassadeur de Belgique au Qatar, a pris les rênes de l’ambassade il y a un an. Il nous en a ouvert les portes pour nous parler des relations bilatérales et de ses priorités.

Qatar Actu : Quel est votre parcours ?

SE Christophe Payot : Je suis à Doha depuis septembre 2014. J’ai l’honneur d’occuper le poste d’Ambassadeur pour la première fois, ici au Qatar. J’ai commencé ma carrière aux affaires étrangères en 2000. Mon parcours m’a conduit au Pakistan, en Afghanistan et à New York. J’ai fait également un passage par Bruxelles où je me suis occupé de politique étrangère en Europe et au Moyen-Orient.

Qatar Actu : Comment l’Ambassade de Belgique est-elle organisée ?

SE Christophe Payot : L’Ambassade a été ouverte en 2006 ; il y a donc près de 10 ans. Nous avons une section consulaire qui s’occupe de la communauté belge ainsi que des visas. L’an dernier, un bureau économique et commercial pour la Flandre a été ouvert au sein de l’Ambassade. Les intérêts de Bruxelles et de la Wallonie sont couverts depuis notre poste au Koweït.

Qatar Actu : Que pouvez-vous nous dire des relations entre le Qatar et la Belgique ?

SE Christophe Payot : Les relations sont excellentes. Elles se sont encore renforcées cette année, notamment grâce à la visite d’une délégation économique et commerciale belge présidée par son Altesse Royale la Princesse Astrid qui représentait Sa Majesté le Roi. Son Altesse Royale a mené une impressionnante délégation de 400 personnes : 6 ministres fédéraux et régionaux ainsi que 300 hommes d’affaires sont venus en mars dernier. Les contacts politiques et économiques ont permis de renforcer les liens. Le Ministre des affaires étrangères est d’ailleurs revenu à Doha en mai pour poursuivre les échanges à l’occasion de la réunion Ministérielle entre l’Union européenne et les pays du Golfe.

Précisons également que Son Altesse l’Émir Sheikh Tamim Ben Hamad Al Thani a séjourné à de nombreuses reprises durant sa jeunesse en Belgique dans la région de Malmédy près de la frontière allemande. Il a ainsi eu l’occasion de pratiquer la langue française durant ses vacances et de créer des liens personnels avec la Belgique.

Qatar Actu : Quelles sont vos priorités ?

SE Christophe Payot : Elles sont nombreuses dans un pays aussi dynamique et actif que le Qatar. L’une de mes grandes priorités est de continuer à démontrer que la Belgique est un partenaire solide et fiable pour le développement du Qatar et sa vision nationale 2030, sur les plans économique, politique et culturel. Les intérêts de la communauté belge – particuliers et entreprises – installée au Qatar constituent mon autre grande priorité.

Qatar Actu : Comment l’ambassade participe-t-elle à l’animation de la communauté belge ?

SE Christophe Payot : La communauté belge comprend 550 inscrits. Son augmentation est significative depuis 2013. Nous pensons néanmoins être plus proches des 700 compatriotes vivant au Qatar. Vu ce nombre, j’ai personnellement promu et soutenu la création du groupe Belgians in Qatar, qui a vu le jour cet été. Une page Facebook a d’ailleurs été lancée afin de mieux communiquer. J’invite les Belges à rejoindre ce groupe et à proposer des initiatives d’activités dans différents domaines. Un cocktail a été organisé le 2 octobre dernier et a remporté un franc succès.

Du côté de l’Ambassade, nous avons organisé le 16 septembre un café-rencontre pour les nouveaux arrivants belges, en impliquant également les anciens afin de faciliter l’installation des nouveaux résidents. Dans le même esprit, nous avons lancé en octobre 2014 le Belgian Business Club Qatar, initié par mon prédécesseur. L’objectif est de réunir la communauté belge d’affaires et de créer d’avantage de liens avec les partenaires qatariens. Entrant dans sa 2ème année, le Business Club amorce une nouvelle phase de son développement et de ses activités.

Qatar Actu : Quelles sont les principales entreprises belges installées au Qatar ?

SE Christophe Payot : Les principales entreprises belges installées au Qatar ont dans le passé été actives essentiellement dans le domaine de la construction et du développement des infrastructures. Dans le dragage par exemple, l’entreprise DEME (MEDCO) a contribué à la construction de The Pearl et du nouvel aéroport. Elle termine actuellement un projet au sein du nouveau port de Doha. Citons également BESIX, connu ici sous le nom de Six Construct, chargé entre autres de l’agrandissement du Khalifa stadium qui sera le premier stade achevé pour la Coupe du monde. L’entreprise a aussi conduit les projets de construction de la Torch Tower, de la Tornado Tower et du Qatar National Convention Center. Les Belges ont donc contribué à façonner le Doha moderne, y compris à travers des bâtiments devenus mythiques.

Ces derniers temps, d’autres entreprises se sont installées ou ont accru leur activité au Qatar dans les domaines de la gestion de l’eau, de l’énergie et du développement durable.

Qatar Actu : Y-aura-t-il prochainement des évènements culturels auxquels la Belgique contribue ?

SE Christophe Payot : Parlons d’abord de la grande rétrospective du peintre Luc Tuymans organisée par le Qatar Museums du 18 octobre 2015 au 30 janvier 2016 à la QM Gallery Al Riwaq à côté du Musée d’Art islamique. Nous sommes très honorés que le Qatar ait choisi notre compatriote, que l’on ne doit plus présenter, pour sa plus grande exposition de l’année.

Nous travaillons aussi au lancement d’une semaine culinaire mettant en vedette la cuisine belge, au W Hotel. Le restaurant « The Market » proposera un menu belge du 16 au 21 novembre. Les résidents pourront ainsi découvrir un échantillon de quelques spécialités nationales.

Qatar Actu : Pour finir, quels sont vos projets ?

SE Christophe Payot : Je souhaite me concentrer sur la poursuite et le suivi des différentes initiatives lancées ces derniers mois afin de démontrer le savoir-faire de la Belgique et de nos entreprises dans tous les secteurs. En 2016, nous mettrons sans doute aussi l’accent sur le tourisme en Belgique.

Propos recueillis par Patricia Gendrey



Categories: Autre

Tags: ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *