Shirin Neshat : une artiste en résistance

Shirin Neshat : une artiste en résistance

Que l’on s’intéresse ou non à l’art, la personnalité de Shirin Neshat ne peut laisser indifférent. Ses œuvres sont une forme d’expression de sa vision politique. Ses photographies, ses vidéos et ses installations explorent sous toutes leurs formes la culture islamique, l’identité mais surtout la femme dans l’Islam.

Shirin Neshat est née en Iran. Elle a vécu dans une famille éduquée où garçons et filles étaient traités à égalité. Elle est partie en 1974 aux États-Unis pour parfaire son éducation ; elle vivait à Los Angeles quand la révolution iranienne éclate. Elle ne retournera en Iran qu’en 1990. Elle prend alors la mesure des changements opérés dans le pays. Les années de règne de Mohammad Reza Chah Pahlavi (dit le Chah d’Iran) qui engendrèrent une modernisation et une occidentalisation du pays étaient désormais de l’histoire ancienne. À l’issue de la révolution, Rouhollay Khomeini accéda au pouvoir et instaura une république islamique. Ces transformations brutales inspirèrent Shirin Neshat qui produisit alors la série « Les Femmes d’Allah ». Ces photographies représentent des femmes recouvertes de calligraphie Farsi. Elles illustrent ainsi dans toutes ses dimensions – sociales, politiques, culturelles – la femme dans l’islam. L’artiste laisse entendre dans le portrait Rebellious silence (voir photo) que la vision occidentale sur la place de la femme dans les sociétés islamiques est stéréotypée. Le pistolet qui sépare les deux faces du visage, la reproduction de textes persans d’écrivains pro-islamistes calligraphiés au henné et le voile autour de son visage démontrent que les points de vue peuvent être différents.

En 1999, Shirin Neshat reçoit le Lion d’or à la 18e Biennale de Venise pour son travail de vidéaste et devient alors internationalement reconnue.

Le Mathaf (musée d’art moderne) organise une  grande rétrospective du travail de l’artiste – photographies, vidéos et installations –  du 9 novembre au 15 février qui vous permettra de découvrir le travail de cette âme en exil qui estime que la culture est une forme de résistance.

Pour les informations pratiques, voir notre page Agenda.

 



Categories: Expositions

Tags: , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *