« Tel père, tel fils » : attention, chef d’œuvre

« Tel père, tel fils » : attention, chef d’œuvre

Une autre belle programmation du Doha Film Institute, « Tel père, Tel Fils » (Like father, like son), qui a fait sensation lors de sa projection à   Cannes en 2013, où il obtint le Prix du Jury du Festival cannois et celui du jury œcuménique (récompense octroyée par un jury indépendant en marge du festival). D’autres prix ont ensuite déferlé : le  Rogers People’s Choice Award à Vancouver qui récompense le meilleur film étranger et le Wuaki.TV Audience Award au festival international du film de San Sebastian. L’engouement fut d’ailleurs tel que Steven Spielberg himself  a acheté les droits dans le but d’en faire une version à l’américaine. 

« Tel père, tel fils » raconte l’histoire de Ryoka, un architecte carriériste qui travaille dur pour construire une belle vie à sa famille. Jusqu’au jour où lui et sa femme apprennent que leur fils de six ans n’est pas leur enfant biologique. Il a été échangé à la naissance avec un autre bébé par inadvertance. C’est la  filiation qui est ici explorée : le lien biologique doit-il primer ? Le spectateur va ainsi découvrir les deux familles en tous points opposés : d’un côté la famille chic, consciente de sa position sociale, de l’autre, une famille modeste  et un père attentionné. De ce face à face, naît une interrogation : le père est-il celui qui passe du temps avec son enfant ou celui qui lui a donné son sang ?

Le réalisateur japonais, Hirokazu Kore-eda, explore encore une fois les fractures de la cellule familiale. Il nous amène à explorer cette fois les blessures du père, alors que dans ses précédents films notre regard se concentrait sur celles de l’enfant : Nobody Knows (2004), I Wish (2011) et Still Walking (2008).

Ce film se joue du 13 au 19 février à Katara.

Pour les informations pratiques et les réservations, voir notre rubrique Agenda.



Categories: Cinéma

Tags: , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *