Woman in Gold : peinture d’une spoliation

Woman in Gold : peinture d’une spoliation

La spoliation des œuvres d’art durant la Seconde Guerre Mondiale semble être un sujet à la mode pour les réalisateurs. Après le très bon « Monuments Men » dans lequel Georges Clooney incarnait un expert à la recherche des trésors de guerre, c’est au tour de Simon Curtis de s’attaquer à cette épisode du passé.

Le film retrace l’histoire vraie de Maria Altmann qui confia à un jeune avocat la mission de récupérer auprès de l’État Autrichien l’un de ces tableaux, une toile célèbre de Gustav Klimt. L’Autriche refusant de rendre cette peinture, l’héroïne décide d’intenter un procès au gouvernement et peut-être prendre sa revanche sur l’histoire. Le réalisateur met en scène des périodes particulières de la vie de Maria Altmann : sa jeunesse, l’invasion des nazies, le vol des biens de sa famille juive et sa fuite vers les États-Unis.

Le scénario met l’accent sur le combat de Maria Altmann pour retrouver son honneur et met en lumière la complicité de l’Autriche durant la Seconde Guerre Mondiale. Ce film est servi par un casting de choix : Helen Mirren, Ryan Reynolds, Daniel Brühl. Le réalisateur de  « My week with Marylin » a choisi de donner à ce film des accents hollywoodiens pour notre plus grand plaisir : de nombreux flash-backs et une musique propre à susciter l’émotion.

Woman in Gold n’est joué que dans quelques salles. Pour la programmation, rendez-vous sur Q-tickets.



Categories: Cinéma

Tags: , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *