Ouverture du festival du film sur l’esplanade de Katara

Ouverture du festival du film sur l’esplanade de Katara

Le festival Ajyal du film jeunesse ouvre ses portes du 29 novembre au 3 décembre, avec une programmation variée, destinée à tous les publics.

3 faces

Ce soir, c’est le remarquable « 3 faces » qui fera l’ouverture de ce festival. La star iranienne Behnaz Jafari joue le rôle d’une vedette de Télévision. Elle reçoit une vidéo désespérée d’une jeune fille qui souhaite échappée à un mariage arrangé. L’actrice part alors précipitamment à sa rescousse.

Le trajet en voiture se fera aux côtés de Jafar Pahani, acteur et réalisateur du film. Cette traversée n’est pas sans rappeler le remarquable « Taxi Téhéran » dirigé par Pahani et qui fut un immense succès.

À la fois Road-Movie et peinture sociale, ce film a reçu le prix du meilleur scénario au festival de Cannes.

(Vendredi 30 novembre à 20h30 – Lundi 3 décembre à 20 h – Katara immeuble 12)

Carphanaüm

Autre film remarquable, Carphanaüm de la libanaise Nadine Labaki. Il retrace l’histoire de Zaïn âgé de 12 ans, issu d’un milieu défavorisé. Ne supportant plus son sort, il  décide de poursuivre ses parents au tribunal pour lui avoir donné la vie.

Particulièrement bouleversante, cette œuvre cinématographique, filmée à la manière d’un documentaire, dénonce l’injustice de la vie menée par ces Dickens des temps modernes, à Beyrouth et ailleurs.

Carphanaüm a reçu le prix du jury au festival de Cannes.

(Vendredi 30 novembre, 20h30 – Katara immeuble 16 -. Samedi 1er décembre, 20 h – Novo Pearl)

 

Un programme riche

La diversité de la programmation – documentaires, films d’animation et courts-métrages – devrait permettre à chacun de trouver son bonheur

Pour les informations pratiques, téléchargez la brochure du festival du film Ajyal.

 

 



Categories: Cinéma

Tags: ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *