L’artiste germano-syrien, Bahram Hajou, s’expose à Doha

L’artiste germano-syrien, Bahram Hajou, s’expose à Doha

L’artiste platicien germano-syrien Bahram Hajou  s’expose jusqu’au 19 janvier prochain à la Fire Station. 

À 20 ans, Bahram Hajou quitte sa ville natale pour étudier à la Fine Arts Academy de Bagdad. Plus tard il se rendra à Prague, puis en Allemagne, où il complètera sa formation académique à Münster et à la prestigieuse Académie des arts de Düsseldorf.

Dans son œuvre, l’artiste dépeint son paysage intérieur. Par petites touches, c’est un dos, un visage, une partie d’un corps qui se dévoilent au spectateur. Çà et là des tâches de couleurs, gros plans sur des fragments de souvenirs, mettent en exergue les émotions d’alors. Son travail est empreint d’humanité : l’artiste parle d’amour, de beauté, de solitude, de peur, de pardon, mais aussi de liberté.

Bahram Hajou a été exposé dans de nombreux pays en Allemagne, au Mexique, en Syrie et dans les UAE. Cet artiste, Kurde de Syrie, fut en outre sélectionné au « Salon d’automne » de Paris lors d’une exposition collective qui se déroula sur le thème de l’Exil.

Rendez-vous à la Doha Fire Station pour découvrir cette œuvre remarquable.



Categories: Expositions

Tags: ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 − un =