Clôture du festival de jazz européen de Katara ce week-end

Clôture du festival de jazz européen de Katara ce week-end

Le festival européen de Jazz de Katara se clôture ce week-end avec cinq groupes représentant respectivement la Suisse, la Roumanie, l’Allemagne, la France et l’Espagne.

 

Beat Kaestli

Beat_Kaestli

Beat Kaestli est vocaliste, compositeur, arrangeur et producteur. Il a quitté son pays natal, la Suisse, pour New York où il reçut une bourse d’études pour étudier à la Manhattan School of Music.

 

En 2007, il reçoit une nouvelle bourse de la fondation Ella Fitzgerald. Il sera diplômé en 2008 d’un Master de la Aaron Copland Schoool of Music. Autant dire donc que le parcours académique de Beat Kaestli marque un sans-faute.

 

Côté scène, il se produit dans de nombreux clubs de jazz prestigieux, à  l’instar de The Blue Note, Birdland ou encore le Jazz at Lincoln Center que nous avons bien connu à Doha.

 

L’artiste a déjà lancé 6 albums, dont son très remarqué premier CD « Invitation ».

Il sera accompagné ce soir par Tomas Hobzek à la batterie, Adam Tvrdy à la Guitare et Petr Dvorsky à la contrebasse.

 

  • Le spectacle se jouera ce 8 novembre de 18 h 30 à 19 h 30, à Katara.

Jazz Bit 

Jazz_bit

Jazz Bit est un trio composé de Teodor Pop au piano, Mihai Moldoveanu à la basse et Szabo Csongor-Zsolt à la batterie.

 

Leur jazz traverse les frontières musicales en prenant tour à tour des accents rock, blues, funk ou latino.

 

Le groupe a sorti son premier album intitulé « Touch The sky »,  en 2014. Il sera suivi en 2016 par « Horizon ».

 

Très apprécié, Jazz Bit se produit dans de nombreux festivals.

 

  • Vous pourrez les écouter ce 8 novembre de 19 h 45 à 20 h 45, à Katara.

 

Three Fall & Melane 

Three_Fall_&_Melane

Melane est le dernier né du groupe Three Fall. La jeune vocaliste a rejoint le groupe qui souhaitait  s’ouvrir à de nouvelles expériences.

 

Avant elle, Three Fall empruntait son univers sonore à de nombreux styles musicaux : le jazz bien sûr, mais aussi le funk et le hiphop. Avec l’arrivée de Melane c’est la soul, le reggae et l’Afrobeat qui s’invite dans le groupe. D’ailleurs, leur album « Four » est là pour en témoigner. Les rockeurs ne se sentent pas dépayser, ni même les amoureux de Bob Marley avec la chanson « Three Little Birds » chanté par Melane en lingala.  

 

Le groupe  est composé de Melane,  Lutz Streun au saxophone, Sebastian Winne à la batterie, Til Schneider au trombone.

 

  • Three Fall & Melane se produira ce soir, 8 novembre, de 21 h à 22 h, à Katara.

 

 

Bernard Lubat

Bernard_Lubat

Bernard Lubat est avant tout musicien avec un  excellent parcours académique : diplômé du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris au sein duquel il obtiendra un premier prix de percussions ; lauréat du prix Django-Reinhardt (récompense suprême dans le domaine du jazz en France) et gagnant du prix de l’artiste de l’année aux « Victoires du Jazz », en 2009.

 

Vous l’aurez compris, Bernard Lubat est un artiste hors pair, tant en qualité de multi-instrumentiste qu’à l’improvisation.

 

Désireux d’explorer de nouveaux styles musicaux, il a joué les pièces musicales de compositeurs contemporains renommés, à l’instar d’Edgar Varèse, Iannis Xenakis ou encore Luciano Berio.

 

En outre, il a accompagné des artistes de variétés bien connus : Jacques Brel, Yves Montand et Claude Nougaro.

 

Néanmoins, le jazz constitue la quintessence de son art. C’est ce qui l’amena a participé à l’émergence du free jazz, aux côtés de Michel Portal.

 

Pour l’évènement, Bernard Lubat sera accompagné du vocaliste Fabrice Vieira à la guitare, Thomas Scheidt, à la batterie, Thibault Cellier à la basse et Raphaël Quenehen au Saxophone.

 

  • La Cie Lubat se produira ce 9 novembre, de 18 h 30 à 19 h 30, à Katara.

 

Joaquín Chacón

Joaquín_Chacón

Le festival s’achèvera par la prestation du guitariste de jazz espagnol, Joaquín Chacón. Cet artiste prolifique – pas moins de 15 CD à son actif – est aussi un grand pédagogue. Professeur du département de jazz de Musikene (Grande école de musique du Pays Basque espagnol), il est aussi  l’auteur d’ouvrages didactiques sur la musique.

 

Avec Pablo Gutierrez à l’orgue et au piano, Daniel Garcia Bruno à la batterie et Chris kase au bugle (instrument de la famille des cuivres) et à la trompette, Joaquín Chacón délivrera une musique expérimentale, patinée de jazz classique.

 

  • Le groupe clôturera le festival, ce samedi 9 novembre, de 19 h 45 à 20 h 45, à Katara.

 



Categories: Autre, Festivals

Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 + treize =